Tout savoir pour créer un mini potager sur son balcon

Créer un mini potager sur son balcon : Oui c’est possible !

Pas facile de faire pousser ses propres aromates et légumes à la maison quand on n’a pas de jardin sous la main ! Mais saviez-vous que vous pouviez créer de véritables mini potager même sur un petit balcon ? C’est très simple… si l’on a quelques connaissances de base pour s’assurer de la bonne pousse de ses légumes et condiments ! Coup de bol : on vous livre tous les trucs et astuces pour que vous puissiez créer votre mini potager chez vous, en toute sérénité.

Et si jamais vous n’avez pas de balcon me direz-vous ? Et si vous voulez faire pousser des tomates et du basilic chez vous-même en plein hiver ? Avec notre jardin d’intérieur LILO, vous avez une solution tout trouvée pour faire pousser des aromates, fleurs et petits fruits et légumes en intérieur.

Mais revenons-en à notre jardin potager de poche.

Avant de commencer à créer votre mini potager, posez-vous les bonnes questions :

 

  • Est-ce que votre balcon peut supporter le poids d’une jardinière ?

Eh oui, ce serait quand même dommage que tous les beaux légumes de votre mini jardinière se retrouvent en rez de chaussée ! Pour info, un balcon classique doit pouvoir supporter jusqu’à 350 kg par m2

  • Quelle est l’exposition idéale pour vos plantes ?

Les différentes variétés plantées vont avoir besoin de soleil ! Et si certaines espèces se contentent très bien de 3-4h par jour, les plus frileuses ont besoin de 6 à 8 h d’exposition par jour en moyenne. En bref, le mieux est que vos petites plantes soient exposées au Sud, Sud-Est ou Sud-Ouest. Par contre, prenez garde aux coups de chaud, en plein été, il faudra sans doute rentrer votre mini potager en intérieur de temps en temps et bien arroser vos plantations pour que les plantes ne souffrent pas trop de la chaleur !

  • Quels légumes vais-je pouvoir faire pousser dans mon petit potager ?

Certains légumes sont bien trop volumineux pour pousser dans des espaces réduits, mais pas d’inquiétudes ! De nombreux légumes et plantes aromatiques vont pouvoir s’épanouir dans un espace mini mini : les salades, les tomates, les courgettes rondes, les radis, et de manière générale beaucoup de mini-légumes. Niveau aromates, toutes les fantaisies sont permises : basilic, menthe, ciboulette, sauge… et n’oubliez pas les fleurs comestibles : lavande, bleuet, capucines…

Pour découvrir l’éventail de possibilités des fleurs comestibles, retrouver ici notre sélection de nos 10 préférées.

Pour ne pas vous tromper sur les légumes que vous allez faire pousser dans votre mini potager, privilégiez les légumes à croissances rapide comme les radis ou les jeunes pousses, que vous pourriez consommer au bout de 3 à 4 semaines, plutôt que les légumes plus paresseux comme la carotte ou la pomme de terre (oui, on sait, ce n’est pas vraiment un légume, mais vous avez compris l’idée)

Ensuite, quel format voulez-vous donner à votre mini potager ?

 

  • Plein de pots de plantes individuels posés les uns à côté des autres.

Une plante qui est toute seule dans son pot aura un accès plus simple à son terreau perso et pourra donc se développer plus rapidement. Pensez alors au fait que vos plantes vont avoir besoin d’espace pour bien de développer, adaptez donc la taille du pot au format de la plante adulte. Par exemple, pour des espèces à croissance rapide comme les radis ou les jeunes pousses, des pots de 15 à 20 cm suffiront amplement tandis que pour des tomates, des courgettes ou des framboises, il faut prévoir une profondeur de pot deux fois plus importante.

mini potager pour balcon en pots

Crédits photos : nature et potager en ville

  • Un grand bac de jardinage avec plusieurs espèces.

Dans ce cas, nous conseillons fortement d’utiliser la géniale technique du potager en carré. Le principe est simple : découper l’espace de votre bac en carrés de 30 cm de côté et semer une espèce par carré ! Mais tout l’intérêt de cette technique réside dans la rotation des cultures. Mais encore ? Une plante cueillie va être remplacée par une nouvelle. Comme ça, on n’épuise pas la terre en plantant systématiquement la même plante au même endroit. Les différentes plantes ont des besoins nutritifs différents, et la terre sera ainsi mieux exploitée (et vous aurez moins d’efforts à faire, c’est gagnant-gagnant). Cela permet d’avoir de très bons rendements lors des cueillettes, et d’avoir des plantes à portée de main toute l’année !

Pensez alors à mélanger les espèces dans votre bac, des aromates côtoient les légumes, voire des fleurs !

mini-potager-en-carres-quels-legumes

Crédits photos : mon jardin & ma maison

Pour semer les espèces dans chacun des espaces, respectez les spécificités de chaque plante. Dans 30cm2, on pourra semer 25 plants de radis mais seulement 5 laitues (rappelez-vous, on vous parlez d’espace juste au-dessus 😉 )

  • Un jardin d’herbes aromatiques vertical, à l’aide d’une palette

C’est la solution la plus mignonne, et sans doute la plus économique en termes d’espace, pour les mini-balcons. Voici une vidéo pour vous montrer comment créer votre jardin aromatique vertical en recyclant une vieille palette :

Retrouvez comment créer un mini-potager vertical en palettes pas à pas par ici

Qu’est-ce que je dois mettre comme terreau dans ma mini jardinière de balcon ?

Le mieux est d’utiliser du terreau spécial balcon ou un terreau spécial légumes, qui permettra de retenir davantage l’humidité que du terreau classique pour les racines de vos petites plantes, mais pas trop ! Il ne faudrait pas que vos plantes meurent noyées !

Avec ce type de terreau, vous aurez moins besoin d’arroser vos petits légumes et aromates en pot, et hop ! Des économies d’eau en prime J

Pensez à couvrir le fond de votre bac de billes d’argiles avant de le remplir avec le terreau.

Et ensuite ? Une fois les semis faits, il faut bien les chouchouter ces petites plantes ! Arrosez les plantes quand le terreau en surface est sec. En été, privilégiez l’arrosage tôt le matin ou le soir, en automne et au printemps, vous pouvez arrosez vos plantes en milieu de journée.

Simple non ? Il ne reste plus qu’à vous régaler les yeux de la pousse de vos légumes et aromates au quotidien avant de vous régaler les papilles avec votre propre production ! Alors, convaincus ?

Simplissime, cette recette est une bonne manière de découvrir les saveurs de la sauge de votre potager d’intérieur.
INSTAGRAM