Maîtrisez les super-pouvoirs des plantes avec Gabrielle

portrait gabrielle prêt à pousser
Gabrielle cultive sa passion des plantes : elle en prend grand soin, puis ses plantes l’aident à se soigner (#donnantdonnant). Rencontre envoûtante avec notre sorcière verte bien-aimée, qui a troqué le grimoire pour un compte Instagram, et les philtres magiques pour des tisanes détox.

Entretenir ses belles plantes

  Ma grand-mère adore les plantes depuis toujours, elle passe beaucoup de temps à me montrer les nouvelles pousses de son jardin. J’ai donc été habituée à ce que les plantes soient une expérience géniale, voire de célébrer l’arrivée d’un bourgeon sur une orchidée ! Au contraire, beaucoup de gens ont un rapport aux plantes comme un objet : acheter une plante et dans un mois, si elle meurt, la jeter et en racheter une autre sans chercher à comprendre pourquoi elle a perdu ses feuilles…. Alors que je ne pourrais pas les délaisser, je prends soin de mes plantes comme je prends soin de mes animaux de compagnie. Je considère qu’une plante a aussi des émotions, des besoins, ça ne se transpose pas comme nous mais c’est du vivant donc on ne les jette pas à la poubelle parce que les feuilles sont moches !

aromates Prêt à Pousser
aromate Prêt à Pousser

La vie secrète des plantes

Par exemple la Mimosa Pudica est très intéressante car elle se replie comme si elle avait une émotion. Les études ont d’ailleurs montré que diffuser de la musique classique à des plantes booste leur croissance ou leur floraison : ça montre bien qu’elles ressentent quelque chose. Aujourd’hui, la plupart des plantes communes et des arbres ont un réseau électromagnétique pour communiquer, en constante évolution, ce que nous ne pouvions pas détecter il y a 90 ans. Alors, pourquoi ressentent-elles le besoin de communiquer ? Et pour se dire quoi ? Il y a une certaine naïveté de l’homme de ne pas le prendre en compte…

Laissons, laissons, entrer le soleil !

J’ai ce besoin d’être dans mon cocon, entourée de plantes. J’ai vécu deux ans à Paris pour mon travail mais j’avais vraiment besoin d’espace vert. C’était un drame pour moi de ne pas pouvoir faire entrer le soleil chez moi à cause des immeubles tout autour, et donc de ne rien pouvoir faire pousser ! À Paris, on perd très vite le rapport à la nature, il n’y a rien d’observable. C’est pourtant super important, surtout pour les enfants, de comprendre que les tomates que l’on a toute l’année dans notre assiette sont pourtant si compliquées à obtenir avec un plant… Les supermarchés n’en font pas apparaître comme ça par magie !
mini tomates Prêt à Pousser
Je dirais que je pratique la “sorcellerie verte”, mais il ne faut pas faire de raccourcis et croire que je rends des comptes à Satan ou à des entités démoniaques… la sorcellerie, c’est en réalité bien autre chose !
aromate Prêt à Pousser

Les plantes : 1001 vertus

Nous sommes très mal éduqués sur les effets que peuvent avoir les plantes. Avec mon profil Instagram les gens viennent de plus en plus me demander comment ils peuvent utiliser les plantes. Les plantes agissent surtout en prévention. Du Basilic pris chaque jour en infusion, ou directement dans un thé à la menthe, peut prévenir les inflammations des reins. À petite quantité, les plantes ont des effets bénéfiques, mais il y a aussi des mises en garde. Par exemple la Sauge, prise trop régulièrement en grande quantité peut avoir des effets œstrogènes et contrer les effets de la pilule. Je prends souvent cet exemple du film Into the Wild, la fin aurait été tout autre s’il avait su reconnaître la plante !

Préparer la saison des rhumes

Avant d’avoir un potager d’intérieur, et de la Camomille toute l’année, je dépendais essentiellement de la saisonnalité, avec ce qui voulait bien pousser sur mon balcon. À certaines saisons on se retrouve avec des pots vides, mais ce n’est pas mort pour autant, c’est juste dormant, avec des bulbes sous terre qui attendent le printemps. Ce qui est amusant c’est qu’en général, le moment où les plantes poussent ne coïncident pas avec le moment où on va en avoir besoin. Par exemple, on va surtout avoir besoin de l’Agastache en hiver pour contrer les rhumes, cependant elle pousse au printemps, donc on doit faire nos récoltes en prévision. Comme pour la Menthe, ou les autres plantes rafraîchissantes, on ne les récolte pas en été car elles fleurissent et les feuilles deviennent amères.

Portrait Gabrielle Prêt à Pousser 6

C'est pas sorcier...

Je suis très ancrée dans les saisons, d’un point de vue alimentaire, mais surtout dans mon mode de vie. Pour accompagner le rythme des saisons, j’ai adopté certaines célébrations de la Wicca, inspirées des anciennes traditions païennes. En février, il y a par exemple Imbolc, pour célébrer les prémices du retour du Printemps : les bulbes sous terre commencent à germer, les bourgeons commencent à naître, les jours commencent à se rallonger. C’est donc le moment de la purification, par exemple avec des bâtons de fumigation de Sauge. Finalement, cette tradition s’est transposé dans les coutumes, avec le “grand ménage de printemps”. Je dirais que je pratique la “sorcellerie verte”, mais il ne faut pas faire de raccourcis et croire que je rends des comptes à Satan ou à des entités démoniaques… Les sorcières étaient tout simplement des femmes savantes, des personnes qui utilisaient les plantes et la nature pour arriver à leurs fins. D’autres y verraient juste un retour à la nature ! Avant, on se calait sur le cycle naturel comme les animaux et les plantes. À force de pousser, on ne s’écoute plus vraiment.

Dans la cuisine et la salle de bain

J’utilise les herbes aromatiques dans ma cuisine, comme la Coriandre que je mets absolument partout ! Je suis végétarienne donc c‘est important d’apporter du goût à mes plats avec les aromates : le Basilic, la Coriandre, le Thym, l’Estragon. Les aromates ont aussi un “goût psychologique”, en provoquant une association de saveurs. Par exemple, de l’Estragon apportera un goût de poisson à un plat et un peu de pesto sur du tofu lui donnera un goût de poulet ! Au-delà de la cuisine j’utilise surtout les plantes pour les tisanes, les cosmétiques, comme de l’eau de Bleuet purifiante, et les fumigations. J’aimerais ne plus d’acheter d’herbes sèches, je préfère cultiver en potager d’intérieur plutôt que de commander des sacs de Camomilles séchées qui viennent d’Inde et qui auront un impact écologique nettement plus conséquent. De plus, pour les infusions, c’est mieux de travailler les plantes fraîches, pour les vertus et pour le goût floral et fruité.

aromates Prêt à Pousser
Tisane Prêt à Pousser

Une tisane et ça repart

Je me prépare souvent des tisanes maison en faisant infuser les feuilles fraîches et les fleurs dans l’eau chaude. L’Agastache, la Sauge, le Bleuet, la Camomille et le Thym sont un peu le “starter pack de la sorcellerie verte” ! Ces plantes se marient très bien ensemble, et on peut l’adoucir avec un peu de miel.
Le Bleuet a des vertus apaisantes et expectorantes et peut aider à éliminer les toxines.
La Sauge est connue pour être antiseptique et anti-inflammatoire.
L’Agastache est aussi expectorante et peut aider à mettre fin à un rhume. Elle est préférable fraîche car sèche elle a un goût anisé plus fort qui se rapproche du Pastis !
Le Bleuet et l’Agastache fonctionnent aussi seuls. J’utilise aussi beaucoup la Camomille, ses pétales pleins de nutriments fondent directement dans la tasse. Le Thym revient souvent dans les mélanges que je recommande, car il permet de stopper la prolifération des bactéries, le goût est assez spécial alors je fais des grogs d’infusion de Thym !

Portraits Prêt à Pousser

Les portraits

À chacun sa vision de la cuisine et des aromates.

Entretenir ses belles plantes

aromates Prêt à Pousser

  Ma grand-mère adore les plantes depuis toujours, elle passe beaucoup de temps à me montrer les nouvelles pousses de son jardin. J’ai donc été habituée à ce que les plantes soient une expérience géniale, voire de célébrer l’arrivée d’un bourgeon sur une orchidée ! Au contraire, beaucoup de gens ont un rapport aux plantes comme un objet : acheter une plante et dans un mois, si elle meurt, la jeter et en racheter une autre sans chercher à comprendre pourquoi elle a perdu ses feuilles…. Alors que je ne pourrais pas les délaisser, je prends soin de mes plantes comme je prends soin de mes animaux de compagnie. Je considère qu’une plante a aussi des émotions, des besoins, ça ne se transpose pas comme nous mais c’est du vivant donc on ne les jette pas à la poubelle parce que les feuilles sont moches !

La vie secrète des plantes

aromate Prêt à Pousser
Par exemple la Mimosa Pudica est très intéressante car elle se replie comme si elle avait une émotion. Les études ont d’ailleurs montré que diffuser de la musique classique à des plantes booste leur croissance ou leur floraison : ça montre bien qu’elles ressentent quelque chose. Aujourd’hui, la plupart des plantes communes et des arbres ont un réseau électromagnétique pour communiquer, en constante évolution, ce que nous ne pouvions pas détecter il y a 90 ans. Alors, pourquoi ressentent-elles le besoin de communiquer ? Et pour se dire quoi ? Il y a une certaine naïveté de l’homme de ne pas le prendre en compte…

Laissons, laissons, entrer le soleil !

mini tomates Prêt à Pousser
J’ai ce besoin d’être dans mon cocon, entourée de plantes. J’ai vécu deux ans à Paris pour mon travail mais j’avais vraiment besoin d’espace vert. C’était un drame pour moi de ne pas pouvoir faire entrer le soleil chez moi à cause des immeubles tout autour, et donc de ne rien pouvoir faire pousser ! À Paris, on perd très vite le rapport à la nature, il n’y a rien d’observable. C’est pourtant super important, surtout pour les enfants, de comprendre que les tomates que l’on a toute l’année dans notre assiette sont pourtant si compliquées à obtenir avec un plant… Les supermarchés n’en font pas apparaître comme ça par magie !
Je dirais que je pratique la “sorcellerie verte”, mais il ne faut pas faire de raccourcis et croire que je rends des comptes à Satan ou à des entités démoniaques… la sorcellerie, c’est en réalité bien autre chose !

Les plantes : 1001 vertus

aromate Prêt à Pousser

Nous sommes très mal éduqués sur les effets que peuvent avoir les plantes. Avec mon profil Instagram les gens viennent de plus en plus me demander comment ils peuvent utiliser les plantes. Les plantes agissent surtout en prévention. Du Basilic pris chaque jour en infusion, ou directement dans un thé à la menthe, peut prévenir les inflammations des reins. À petite quantité, les plantes ont des effets bénéfiques, mais il y a aussi des mises en garde. Par exemple la Sauge, prise trop régulièrement en grande quantité peut avoir des effets œstrogènes et contrer les effets de la pilule. Je prends souvent cet exemple du film Into the Wild, la fin aurait été tout autre s’il avait su reconnaître la plante !

Préparer la saison des rhumes

Avant d’avoir un potager d’intérieur, et de la Camomille toute l’année, je dépendais essentiellement de la saisonnalité, avec ce qui voulait bien pousser sur mon balcon. À certaines saisons on se retrouve avec des pots vides, mais ce n’est pas mort pour autant, c’est juste dormant, avec des bulbes sous terre qui attendent le printemps. Ce qui est amusant c’est qu’en général, le moment où les plantes poussent ne coïncident pas avec le moment où on va en avoir besoin. Par exemple, on va surtout avoir besoin de l’Agastache en hiver pour contrer les rhumes, cependant elle pousse au printemps, donc on doit faire nos récoltes en prévision. Comme pour la Menthe, ou les autres plantes rafraîchissantes, on ne les récolte pas en été car elles fleurissent et les feuilles deviennent amères.

C'est pas sorcier...

Je suis très ancrée dans les saisons, d’un point de vue alimentaire, mais surtout dans mon mode de vie. Pour accompagner le rythme des saisons, j’ai adopté certaines célébrations de la Wicca, inspirées des anciennes traditions païennes. En février, il y a par exemple Imbolc, pour célébrer les prémices du retour du Printemps : les bulbes sous terre commencent à germer, les bourgeons commencent à naître, les jours commencent à se rallonger. C’est donc le moment de la purification, par exemple avec des bâtons de fumigation de Sauge. Finalement, cette tradition s’est transposé dans les coutumes, avec le “grand ménage de printemps”. Je dirais que je pratique la “sorcellerie verte”, mais il ne faut pas faire de raccourcis et croire que je rends des comptes à Satan ou à des entités démoniaques…  Les sorcières étaient tout simplement des femmes savantes, des personnes qui utilisaient les plantes et la nature pour arriver à leurs fins. D’autres y verraient juste un retour à la nature ! Avant, on se calait sur le cycle naturel comme les animaux et les plantes. À force de pousser, on ne s’écoute plus vraiment.

Dans la cuisine et la salle de bain

aromates Prêt à Pousser

J’utilise les herbes aromatiques dans ma cuisine, comme la Coriandre que je mets absolument partout ! Je suis végétarienne donc c‘est important d’apporter du goût à mes plats avec les aromates : le Basilic, la Coriandre, le Thym, l’Estragon. Les aromates ont aussi un “goût psychologique”, en provoquant une association de saveurs. Par exemple, de l’Estragon apportera un goût de poisson à un plat et un peu de pesto sur du tofu lui donnera un goût de poulet ! Au-delà de la cuisine j’utilise surtout les plantes pour les tisanes, les cosmétiques, comme de l’eau de Bleuet purifiante, et les fumigations. J’aimerais ne plus d’acheter d’herbes sèches, je préfère cultiver en potager d’intérieur plutôt que de commander des sacs de Camomilles séchées qui viennent d’Inde et qui auront un impact écologique nettement plus conséquent. De plus, pour les infusions, c’est mieux de travailler les plantes fraîches, pour les vertus et pour le goût floral et fruité.

Une tisane et ça repart

Tisane Prêt à Pousser

Je me prépare souvent des tisanes maison en faisant infuser les feuilles fraîches et les fleurs dans l’eau chaude. L’Agastache, la Sauge, le Bleuet, la Camomille et le Thym sont un peu le “starter pack de la sorcellerie verte” ! Ces plantes se marient très bien ensemble, et on peut l’adoucir avec un peu de miel.
Le Bleuet a des vertus apaisantes et expectorantes et peut aider à éliminer les toxines.
La Sauge est connue pour être antiseptique et anti-inflammatoire.
L’Agastache est aussi expectorante et peut aider à mettre fin à un rhume. Elle est préférable fraîche car sèche elle a un goût anisé plus fort qui se rapproche du Pastis !
Le Bleuet et l’Agastache fonctionnent aussi seuls. J’utilise aussi beaucoup la Camomille, ses pétales pleins de nutriments fondent directement dans la tasse. Le Thym revient souvent dans les mélanges que je recommande, car il permet de stopper la prolifération des bactéries, le goût est assez spécial alors je fais des grogs d’infusion de Thym !

portrait Gabrielle Prêt à Pousser

Coffret les potions secrètes de Gabrielle

Camomille - Bleuet - Thym - Sauge. Découvrez le coffret de capsules recommandé par Gabrielle et à faire pousser dans votre potager d'intérieur

Portraits Prêt à Pousser

Nos portraits

À chacun sa vision de la cuisine, ses aromates favoris, etc. À qui ressemblerez-vous ? A vous de découvrir la suite des portraits

Simplissime, cette recette est une bonne manière de découvrir les saveurs de la sauge de votre potager d’intérieur.
INSTAGRAM