L'invitation au voyage - et au partage - de Julie

portrait julie prêt à pousser

Des fenêtres de Julie, on aperçoit parfois le phare de la Tour Eiffel qui balaye le ciel (#poésie). Mais la vraie lumière ici, vient de sa cuisine, entre les saveurs des Cyclades, la chaleur de l’origan et la douceur de vivre… Coup de soleil, coup de cœur : Rencontre avec une voyageuse des marmites, sous l’œil de Grizzly, le chat-pardeur.

Trésors du Terroir

  J’ai toujours aimé cuisiner. Mon premier souvenir de cuisine : la mousse au chocolat que je faisais avec ma maman quand j’étais toute petite. J’étais fascinée par la délicatesse du geste de mélanger des blancs d’œuf au chocolat. Mais c’est quand je suis partie de la maison – et qu’il a fallu faire ses popotes soi-même – que j’ai dû commencer à cuisiner. L’éventail des merveilleux produits qu’on a en France a alimenté ma cuisine. On peut même se procurer du cerfeuil tubéreux, c’est dingue !

aromate Prêt à Pousser

La cuisine, the place to be

Mon appartement est chargé d’histoire, il appartenait à mes arrière-grands-parents et il n’a pas bougé depuis 1939, alors, la cuisine est restée dans son jus… Évitez de regarder le plafond ! Pendant très longtemps toutes les soirées se passaient ici, il y a un très grand salon mais on est tout le temps serrés là, autour d’une petite table. Chaque personne se dirige instinctivement dans cette pièce, c’est aussi mon endroit préféré, je cuisine tous les jours et je pâtisse tous les week-ends ! Donc c’était logique que mon potager d’intérieur soit dans la cuisine, juste à côté des plaques de cuisson.

Les petits plats dans les grands

Je cuisine beaucoup pour les amis que je reçois autour d’une grande tablée – avec les plats en aluminium et en cristal de mes arrière-grand-parents ! J’ai passé mon CAP Cuisine l’année dernière et désormais je prépare le CAP Pâtisserie : même si mon domaine d’origine est l’informatique, ma passion pour la cuisine devait s’exprimer d’une manière ou d’une autre dans mon métier, c’est pourquoi je travaille maintenant pour l’Atelier des chefs. Alors, avec le CAP et les émissions auxquelles j’ai participé (Master Chef et Un dîner presque parfait), j’ai raffiné ma cuisine avec des services à l’assiette… C’est mon chéri qui est content !

Quand je pars en voyage sur les îles grecque, je ne vais pas au restaurant, 

je cuisine moi-même leurs fabuleux produits !

aromate Prêt à Pousser

Les "herbes du jardin"

Ma mère habite dans le Sud-Ouest alors elle me rapporte beaucoup d’herbes de son potager en version séchée ou semi-séchée : du laurier, du Thym, du romarin, de la Sarriette, de la Menthe, de la Verveine… J’achète – enfin j’achetais – une quantité astronomique d’herbes sous vide. Ce qui me plait avec le potager d’intérieur c’est que si je fais un tzatzíki ou un houmous, j’ajoute seulement quelques feuilles pour décorer. Les gens rigolent quand je dis que c’est « les herbes du jardin »… J’envie ma maman qui a son potager, je favorise l’origine française, mais c’est encore mieux quand on peut avoir du local-local.

Le goût de l'aventure

J’adore tester de nouvelles plantes, j’ai même récemment goûté des pétales des roses trémières dans une ferme à Pornic, un petit goût de noisette, sucré, pas difficile comme goût ! J’utilise beaucoup les herbes aromatiques :
– les tiges entières de Basilic et de Coriandre pour parfumer les bouillons
– glissées dans les makis avec une feuille de riz pour les voir par transparence
– de l’Agastache et la Menthe dans le mojito du vendredi soir
– du Persil frisé pour parfumer ma soupe de la semaine…
J’ai aussi un super petit moulin – cadeau de ma belle-mère : on met les herbes fraîches directement dedans, puis on le place au congélateur, et on peut s’en servir pour saupoudrer sur des plats, car elles se décongèlent instantanément dans l’assiette car ce sont des tout petits bouts.

aromate Prêt à Pousser
aromate Prêt à Pousser

La cuisine grecque : en deux coups de couteaux

La cuisine grecque représente sûrement mes produits préférés : une tomate, une orange… c’est tout de suite fabuleux. C’est une cuisine très très simple avec peu de dressage. Cela fait une dizaine d’années que je vais en vacances là-bas tous les ans, mais quand j’y vais, je ne vais pas au restaurant, je cuisine moi-même leurs produits, qu’on trouve sur les îles ! Il n’y a pas besoin de préciser que c’est bio, c’est une évidence. Ils utilisent énormément les herbes : taboulé au Persil comme au Liban, spanakopita avec autant de Persil que d’épinards, et beaucoup d’Aneth

Les Dakos de Julie surveillés par le chat ("c'est pas pour toi Grizzly")

J’utilise beaucoup l’Origan frais pour son léger piquant, surtout les plus petites pousses. Je prépare ces dakos en plat principal, quand on a envie de fraîcheur, on pioche dedans, ça croustille, c’est juteux et légèrement acide. Je réhydrate les croutons avec de l’huile d’olive et un peu d’eau. Je tranche et râpe les tomates cerise. J’émiette la feta à la main. Encore un peu d’huile d’olive et surtout, des feuilles fraîches d’Origan !

aromate Prêt à Pousser
coffret Prêt à Pousser Julie

Coffret le Festin méditerranéen de Julie

Aneth- Persil Plat - Menthe Verte - Origan

Portraits Prêt à Pousser

Les portraits

À chacun sa vision de la cuisine et des aromates.

Trésors du Terroir

aromate Prêt à Pousser

   J’ai toujours aimé cuisiner. Mon premier souvenir de cuisine : la mousse au chocolat que je faisais avec ma maman quand j’étais toute petite. J’étais fascinée par la délicatesse du geste de mélanger des blancs d’œuf au chocolat. Mais c’est quand je suis partie de la maison – et qu’il a fallu faire ses popotes soi-même – que j’ai dû commencer à cuisiner. L’éventail des merveilleux produits qu’on a en France a alimenté ma cuisine. On peut même se procurer du cerfeuil tubéreux, c’est dingue !

La cuisine, the place to be

Mon appartement est chargé d’histoire, il appartenait à mes arrière-grands-parents et il n’a pas bougé depuis 1939, alors, la cuisine est restée dans son jus… Évitez de regarder le plafond ! Pendant très longtemps toutes les soirées se passaient ici, il y a un très grand salon mais on est tout le temps serrés là, autour d’une petite table. Chaque personne se dirige instinctivement dans cette pièce, c’est aussi mon endroit préféré, je cuisine tous les jours et je pâtisse tous les week-ends ! Donc c’était logique que mon potager d’intérieur soit dans la cuisine, juste à côté des plaques de cuisson.

Les petits plats dans les grands

Je cuisine beaucoup pour les amis que je reçois autour d’une grande tablée – avec les plats en aluminium et en cristal de mes arrière-grand-parents ! J’ai passé mon CAP Cuisine l’année dernière et désormais je prépare le CAP Pâtisserie : même si mon domaine d’origine est l’informatique, ma passion pour la cuisine devait s’exprimer d’une manière ou d’une autre dans mon métier, c’est pourquoi je travaille maintenant pour l’Atelier des chefs. Alors, avec le CAP et les émissions auxquelles j’ai participé (Master Chef et Un dîner presque parfait), j’ai raffiné ma cuisine avec des services à l’assiette… C’est mon chéri qui est content !

Quand je pars en voyage sur les îles grecque, je ne vais pas au restaurant, je cuisine moi-même leurs fabuleux produits !

Les "herbes du jardin"

aromate Prêt à Pousser

Ma mère habite dans le Sud-Ouest alors elle me rapporte beaucoup d’herbes de son potager en version séchée ou semi-séchée : du laurier, du Thym, du romarin, de la Sarriette, de la Menthe, de la Verveine… J’achète – enfin j’achetais – une quantité astronomique d’herbes sous vide. Ce qui me plait avec le potager d’intérieur c’est que si je fais un tzatzíki ou un houmous, j’ajoute seulement quelques feuilles pour décorer. Les gens rigolent quand je dis que c’est « les herbes du jardin »… J’envie ma maman qui a son potager, je favorise l’origine française, mais c’est encore mieux quand on peut avoir du local-local.

Le goût de l'aventure

aromate Prêt à Pousser

J’adore tester de nouvelles plantes, j’ai même récemment goûté des pétales des roses trémières dans une ferme à Pornic, un petit goût de noisette, sucré, pas difficile comme goût ! J’utilise beaucoup les herbes aromatiques :
– les tiges entières de Basilic et de Coriandre pour parfumer les bouillons
– glissées dans les makis avec une feuille de riz pour les voir par transparence
– de l’Agastache et la Menthe dans le mojito du vendredi soir
– du Persil frisé pour parfumer ma soupe de la semaine…
J’ai aussi un super petit moulin – cadeau de ma belle-mère : on met les herbes fraîches directement dedans, puis on le place au congélateur, et on peut s’en servir pour saupoudrer sur des plats, car elles se décongèlent instantanément dans l’assiette car ce sont des tout petits bouts.

La cuisine grecque : en deux coups de couteaux

aromate Prêt à Pousser

La cuisine grecque représente sûrement mes produits préférés : une tomate, une orange… c’est tout de suite fabuleux. C’est une cuisine très très simple avec peu de dressage. Cela fait une dizaine d’années que je vais en vacances là-bas tous les ans, mais quand j’y vais, je ne vais pas au restaurant, je cuisine moi-même leurs produits, qu’on trouve sur les îles ! Il n’y a pas besoin de préciser que c’est bio, c’est une évidence. Ils utilisent énormément les herbes : taboulé au Persil comme au Liban, spanakopita avec autant de Persil que d’épinards, et beaucoup d’Aneth

Les Dakos de Julie surveillés par le chat ("c'est pas pour toi Grizzly")

aromate Prêt à Pousser

J’utilise beaucoup l’Origan frais pour son léger piquant, surtout les plus petites pousses. Je prépare ces dakos en plat principal, quand on a envie de fraîcheur, on pioche dedans, ça croustille, c’est juteux et légèrement acide. Je réhydrate les croutons avec de l’huile d’olive et un peu d’eau. Je tranche et râpe les tomates cerise. J’émiette la feta à la main. Encore un peu d’huile d’olive et surtout, des feuilles fraîches d’Origan !

coffret Prêt à Pousser Julie

Coffret le Festin méditerranéen de Julie

Aneth - Persil Plat - Menthe Verte - Origan. Découvrez le coffret de capsules recommandé par Julie et à faire pousser dans votre potager d'intérieur

Portraits Prêt à Pousser

Nos portraits

À chacun sa vision de la cuisine, ses aromates favoris, etc. À qui ressemblerez-vous ? A vous de découvrir la suite des portraits

Simplissime, cette recette est une bonne manière de découvrir les saveurs de la sauge de votre potager d’intérieur.
INSTAGRAM