Tout savoir sur l’ortie, ses bienfaits, comment la cuisiner !

Elle envahit les jardins et en plus qui s’y frotte s’y pique ! Il n’y a pas à dire, l’ortie a très mauvaise réputation et rares sont ceux qui voudraient en avoir dans leur jardin potager . Pourtant, il s’agit d’une plante aux vertus méconnues du grand public. Allez, petit focus sur les bienfaits de l’ortie !

ortie

Carte d’identité

En vérité on ne devrait pas dire l’ortie au singulier mais bel et bien les orties au pluriel ! Il s’agit d’un genre de plante qui fait partie de la famille des Urticae. Il existe plus de 30 espèces dans le monde mais on n’en compte qu’une dizaine en France. Les plus connues sont la grande ortie et l’ortie brûlante qui sont réputées pour leurs vertus médicinales. Les orties se ressemblent la plupart du temps. Leurs feuilles ont des formes elliptiques et toute la plante est recouverte de petits poils urticants. Ce sont eux qui vous donnent des démangeaisons dès que vous y touchez !

Dans la famille des orties, il est très facile de reconnaître les plantes mâles des plantes femelles. Ces dernières sont plus vertes et resserrées alors que les fleurs mâles ont une teinte jaunâtre et ont un port horizontal ou un épis. Les poils urticants de l’ortie sont très fragiles. Ils se brisent au moindre contact et pénètrent la peau pour y libérer de l’histamine. C’est ce qui va provoquer des démangeaisons insupportables et des rougeurs.

À savoir sur l’ortie

Les orties ne sont pas toujours urticantes ! Exposées à de grands vents, elles peuvent complètement perdre leurs propriétés. Bon à savoir si vous vous baladez par temps très venteux dans les bois.

L’ortie est très utilisée comme fertilisant. Elle a la propriété d’éloigner les pucerons et de tuer les champignons qui se développent sur les plantes.

Si vous l’utilisez en cataplasme, l’ortie peut aider à faire disparaître les douleurs liés aux rhumatismes. En décoction elle aide à favoriser la production de lait chez la femme enceinte, elle a de très bonnes propriétés diurétiques et soulage aussi les douleurs urinaires. Et elle peut même aider à lutter contre l’acnée si on l’applique sur les zones concernées !

Découvrez plus de vertus insoupçonnées de l’ortie !

Comment cuisiner l’ortie ?

Manger l’ortie est une chose bien plus courante qu’on ne croit ! Qu’on se rassure, à partir du moment où elle est séchée ou cuite, elle n’est plus du tout irritante. Lorsque vous partez cueillir des orties en revanche, assurez vous de ne pas oublier vos gants ! Choisissez les lorsque les feuilles sont bien vertes. Lavez-les abondamment (toujours avec vos gants !), puis laissez-le sécher sur une plaque une à deux semaines si vous voulez les manger crues.

Pour les manger cuite, il n’y a aucun soucis ! Vous pouvez les consommer en soupe si vous les faites bouillir avec deux pomme de terre, des oignons et un peu de matière grasse. Mais vous pouvez aussi en faire de la purée si vous mixez des feuilles d’ortie avec un peu de fécule de pomme de terre, de l’eau et une bonne gousse d’ail. Enfin, rien ne vaut une tisane aux orties ! Laissez-les simplement infuser dans de l’eau chaude. C’est un délice !

Retrouvez aussi nos recettes de tisane miracle pour l’hiver !

Simplissime, cette recette est une bonne manière de découvrir les saveurs de la sauge de votre potager d’intérieur.
INSTAGRAM